jeudi 18 avril 2013

Nuage



Après quelques semaines (mois ...) de gestation, je suis très heureuse de vous annoncer que mon premier modèle pour grande est prêt !




 Modèle : "Nuage" disponible sur Ravelry et dererumatura.fr
Tailles : du XS au XXL, tricoté ici en taille M (le pull est conçu pour être près du corps, si vous souhaitez une version plus cocooning, je vous conseille de choisir une taille supérieure à votre taille habituelle)
Fil utilisé : 3,5 écheveaux de Gilliatt, coloris "poivre et sel" 
échantillon : 17 m x 24 rg, aig. 4,5 mm après blocage

Du sans couture, de haut en bas pour pouvoir ajuster la taille et être sûre qu'il ira tout à fait bien, un montage provisoire sous les bras pour une finition impeccable, une taille un peu marquée pour suivre les courbes, des rangs raccourcis pour arrondir le bas du dos, du jersey envers et des manches boutonnées pour jouer avec les humeurs du ciel et une encolure travaillée pour être ni trop comme-ci, ni trop comme-ça, juste comme je la voulais...

Parce que je sais que certaines aiment bien le sans couture mais restent allergiques aux aiguilles double-pointes ou au magic loop pour tricoter les manches, une version avec manches à plat (tricotées avant le corps) est aussi proposée.

Rapide à tricoter et délicieux à porter, je crois que finalement le plus douloureux aura été la séance photos. Il semblerait que ma carrière de mannequin soit très compromise (je crois que je trouve définitivement plus drôle d'être derrière l'appareil). Merci donc à mon cher et tendre pour sa patience et son flegme...

Encore une fois, j'ai été entouré d'une talentueuse équipe de testeuses : merci à Altadena, ChristelleElodieKimMarisaSimolaSophie et Tamara qui ont fait des merveilles ! 
Merci à Bérangère et à Lydia pour leur soutien et leurs yeux de lynx… 


Dans les détails :




J'espère que ce petit pull vous donnera envie de mettre des nuages sur vos aiguilles et que le soleil brille aussi chez vous !

vendredi 12 avril 2013

avec amour ...






Des minis savons tout doux avec des petites choses dedans, un énooorme gâteau aux fraises pour souffler ses trente-trois bougies et comme un air de fête qui rend heureux..

Savons "melt and pour" pour jouer à faire des savons avec les enfants.
(180 g de base + 8 g de beurre de karité fondus au bain-marie et additionnés d'huiles essentielles de lavande, d'extrait de camomille, de calendula et de vanille suivant les parfums, fleurs séchées de lavande et de souci et thé vert à la rose pour 9 petits savons de 20 g. Je ne savais pas trop ce que cela donnerait mais ils sentent bon, ils moussent bien, font la peau douce et, en faisant attention à la phase "coulage de pâte brûlante", nous nous sommes bien amusés avec Anatole à les fabriquer !)

Recette du gros gâteau aux fraises qui fait briller les yeux  (pour 8 personnes ) :

pour le biscuit de Savoie :
- 6 jaunes
- 8 blancs (les 2 jaunes restants seront utilisés pour la crème patissière) + une pincée de sel et une goutte de jus de citron
- 70 g de maïzena
- 90 g de farine
- 160 g de sucre
- les zestes d'un citron râpés

Préchauffez le four à 220 °C.
Montez les blancs en neige avec le sel et le jus de citron. Quand le mélange commence à se raffermir, serrez les blancs en ajoutant 50 g de sucre. Fouettez jusqu'à ce que se que les blancs deviennent lisses et brillants (stade du bec d'oiseau).
Fouettez les jaunes et 110 g de sucre jusqu'à blanchiment. Ajoutez les zestes.
Ajoutez une c à s de blancs dans les jaunes, mélangez et tamisez un peu du mélange farine / maïzena. Mélangez et continuez à alterner blancs et farines en veillant à ne pas casser les blancs en neige et en finissant par les blancs.

Versez la préparation dans un gros moule à charnière ou un cercle à pâtisserie (24 cm de diamètre) et faire cuire 5 mn 220 °C. Baissez à 130°C et poursuivez la cuisson pendant 40 mn environ.

pour la crème pâtissière :
- 2 jaunes
- 20 g de maïzena
- 40 g de sucre
- 20 cl de lait
- 1/2 gousse de vanille

Faites bouillir le lait + 20 g de sucre + la 1/2 gousse de vanille fendue.
Pendant ce temps, blanchissez les jaunes avec le sucre restant. Ajoutez la maïzena et mélangez bien.
Retirez la gousse de vanille du lait et versez le lait bouillant sur les jaunes tout en fouettant. Remettez dans la casserole et portez à ébullition en continuant à mélangez, laissez bouillir 2-3 mn jusqu'à ce que la crème devienne lisse et épaisse.
Retirez du feu et laissez refroidir.

pour la crème chantilly :
Placez au congélateur une brique de 25 cl de crème fleurette entière et le fouet du mixeur.
Quand ils sont tous deux bien froids (10 mn), fouettez la crème jusqu'à ce qu'elle épaississe ajoutez un sachet de sucre vanillé et continuez à fouetter jusqu'à obtenir une crème chantilly ferme (mais pas du beurre...).

Quand la crème pâtissière est bien refroidie, mélangez délicatement les deux crèmes et reservez au frais.

Découpez 400 g de fraises en tranches et coupez en deux les 200 g les plus jolies pour le dessus.

Montage :
Divisez le biscuit en trois partie dans l'épaisseur. Imbibez chaque biscuit d'un mélange de jus de pomme et de sirop de grenadine et étalez une couche de crème. Disposez les tranches de fraises en rosace et recouvrez d'une deuxième couche de crème.
Recouvrez avec le deuxième disque et répétez l'opération.
Montez le troisième disque, recouvrez-le de crème, disposez les demi-fraises régulièrement sur le pourtour et faites une jolie rosace au centre. Avec une poche à douille et une douille cannelée, décorez avec le reste de crème (on peut aussi finir de décorer au dernier moment) et laissez au frais jusqu'au moment de mettre les bougies ...

Emilie vient de publier un ebook avec une magnifique étole en Pénélope "lichen" et un joli gilet en "Gilliatt", il y a un nouveau concours sur Facebook pour fêter le printemps et il devrait y avoir du soleil ce week-end... chouette !


mardi 9 avril 2013

Mon petit lapin..


Premier carnaval et premier déguisement (avec thème de la ferme imposé) pour Aloys. Après moult réflexions, l'idée d'un petit lapin gris avec un gros pompon moelleux a remporté la mise. 

Il y a bien eu quelques frayeurs nocturnes à se demander si la tête passerait et si la panne inopinée de ma machine à coudre n'allait pas mettre à mal mes ambitions... Bilan des courses au petit matin : quelques ourlets pas finis, d'autres amoureusement cousus à la main (une sorte d'équilibre finalement) et la pas si petite tête de mon petit homme un peu endormi a finalement franchi l'obstacle sans trop de difficultés (j'ai quand même bien fait de prolonger l'ouverture du dos sur la partie inférieure de la capuche). Mission accomplie !




Quelques petites notes pour celles qui auraient envie d'en adopter un :

Fournitures : lin poids moyen, liberty adoré en velours milleraies fin, bande de scratch pour le dos, 50 g de laine (Gilliatt "sel" ici) pour le pompon, un peu de biais assorti, papier ou plastique souple pour renforcer les oreilles.

Modèle maison ici en 2 ans, bien large pour être tout habillé (y compris bonnet et col) en-dessous.

J'ai d'abord cousu le devant, les manches et les deux demi-dos de la combinaison, puis la patte de boutonnage pour le scratch, le scratch, puis l'empiècement de l'entrejambe (patte de boutonnage superposée). Ensuite, j'ai découpé les pièces de la capuche, cousu les oreilles en insérant un morceau de papier à l'intérieur (choix peu judicieux en ce qui concerne le lavage mais je devais penser à autre chose... je vous conseille donc plutôt du plastique souple).
Puis, j'ai assemblé les trois parties de la capuche en cousant les oreilles de sorte à ce qu'elles soient à peu près sur le haut du crâne et j'ai finalement opté pour la version oreilles tombantes qui s'est avérée pas si mal (Je pense qu'en rallongeant la base des oreilles et en la cousant à l'intérieur de chaque côté, les oreilles devraient tenir droit).
Une fois la capuche assemblée, je l'ai ourlée de biais puis cousu à l'encolure en croisant légèrement les deux pans de devant pour un effet "sweat à capuche".
Reste à surfiler soigneusement les coutures, à faire les ourlets et à appliquer la pièce sur le ventre. Tadam !



(Contrairement à ce que ces photos pourraient laisser croire, notre petit lapin était très heureux de sa capuche, de ses oreilles et de son gros pompon. Il devait seulement être un peu trop tôt pour les sourires...)

Le petit drame du moment, c'est que son grand frère, qui cogite depuis de longs mois sur son costume de chevalier "que maman va me coudre pour le carnaval de l'école" a appris la semaine dernière que les enfants fabriqueraient eux-même leurs déguisements en classe cette année (idée que je trouve, au passage, personnellement très chouette). Une petite voix me dit qu'il va falloir que je trouve un moyen de réparer ma machine d'ici son anniversaire...

Il pleut, il mouille, bonne fête à toutes les grenouilles de votre entourage qui, j'espère, en profitent et belle journée !


jeudi 4 avril 2013

week-end à rallonge

 







Des températures dignes d'un petit matin de Noël mais des yeux qui brillaient devant les hortensias fleuris de bonbons et les oeufs en chocolat bien cachés, des cousins tout heureux de se retrouver (et leurs parents aussi), des pensées pour ceux qui n'étaient pas là, une douce lumière givrée et les adorables semis de potimarron de ma maman , un atelier "oeufs mimosa" de haute volée et des "hot cross buns" méritants (et bien mérités pour certains) pour un week-end à rallonge au goût de vacances.

J'espère que c'était chouette aussi chez vous !

Que cette fin de semaine vous soit douce ...


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...