samedi 26 novembre 2011

Petites recettes douces (la suite)

Comme promis...


...la recette de la crème douce (et verte)

Elle est super efficace pour dorloter toutes les peaux qui tirent après la douche, qui se dessèchent en hiver, qui ont pris un peu trop le grand air ou fait trop de jardinage ou qui adorent se faire masser après le bain...
À l'origine, c'était une recette censée épargner ma peau de femme enceinte. À l'usage, elle a été adoptée par toute la famille (et même un peu plus) avec quelques variations suivant les ressources et les envies du moments sur une base à l'huile d'avocat, ce qui lui donne sa couleur un peu bizarre.

Matériel à prévoir : une balance de précision, un petit saladier à mettre au bain-marie (casserole + passoire font très bien l'affaire), un mixeur plongeant et son récipient haut, une petite spatule et un pot de 120 ml pour la crème.

Ingrédients pour 100g environ (trouvés chez AZ et en magasins bio) :

Phase huileuse:
12 g d'HV d'avocat (cicatrisante, adoucissante et protectrice)
12 g d'HV de macadamia (restructurante, adoucissante, nourrissante et non grasse)
ou jojoba (calmante, assouplissante et non grasse)
ou amande douce (réparatrice et nourrissante)
5 g de BV de karité (protecteur, adoucissant et régénérant)
6 g d'Olivem 1000 (cire émulsifiante)
1 g de cire d'abeille (protectrice et stabilisante)
5 gtes d'extrait de Romarin (anti-oxydant)

Phase aqueuse :
45 g d'eau minérale (et ou d'hydrolat)
5 g de gel d'aloe vera (cicatrisant, réparateur et hydratant) (ou 5 g d'eau en plus)
5 g de miel (hydratant et réparateur)
1 g d'allantoïne (apaisant, réparateur et adoucissant)

Phase d'ajoût:
10 gtes de conservateur (ecoguard)
10 gtes d'HE de lavande (anti-inflammatoire et relaxante entre autres)
10 gtes d'HE de clémentine (douce et calmante)
une pointe de couteau d'extrait de calendula (très apaisant)
1 c à c d'arrow root (effet non gras, facultatif)

1. Désinfectez et/ou stérilisez plan de travail, récipient et ustensiles (je passe tout ce qui n'est pas en verre à l'alcool).
2. Dans un petit saladier, faites chauffer au bain-marie les huiles, le beurre de karité, la cire d'abeille et l'émulsifiant. Ajoutez l'extrait de romarin. Coupez le feu quand les éléments solides ont fondu (ou juste un peu avant).
3. Dans un verre doseur, faites chauffer (au micro-onde pour moi) la moitié de l'eau et le miel.
Ajoutez le reste des ingrédients de la phase aqueuse dans le verre doseur, mélangez bien.
4. Versez la phase aqueuse dans la phase huileuse et mélanger à l'aide du mixeur en incorporant le moins d'air possible.
5. Ajoutez les ingrédients de la troisième phase, mélangez de nouveau et mettre en pot. (Vous pouvez tapoter un peu le fond du pot pour faire remonter les bulles d'air).

cosmétique maison

La crème se conserve sans problème trois mois et chez nous, on n'hésite pas à doubler les proportions de septembre à mars...

Note sur les huiles essentielles : l'association proposée a le mérite de sentir bon, d'être non-photosensible et d'être très bien tolérée par tout le monde y compris les bébés. Sentez-vous libres d'explorer et d'innover en prenant en compte vos attentes spécifiques. Je vous conseille d'ailleurs deux livres dont je me sers pas mal (surtout ces temps-ci...le second marche aussi pendant l'allaitement) :

ref=sib_dp_pt.jpgref=sib_dp_pt.jpg




5 commentaires:

Julie a dit…

merci pour la recette, tu n'as jamais eu de problème avec l'huile d'amande douce ou les HE sur tes bébés ? tout le monde me dit de ne pas les utiliser, qu'il y a un risque d'allergie élevé...?

nadia a dit…

elle me fait envie ta crème... mais je reste un peu perplexe devant la liste des ingrédients : j'ai l'impression que je trouverai jamais tout ça par ici... du coup si j'osais je te proposerais bien un petit échange du style un shawl contre un pot de crème... si j'osais ;)

Solenn a dit…

à Julie : Effectivement, on parle beaucoup des risques d'allergie de l'huile d'amande douce et je la remplace souvent par de l'huile de noyaux d'abricot suivant le destinataire. En même temps, des marques reconnues comme Weleda l'utilisent comme base de leur gamme pour bébé... Le mieux est de faire un petit test dans le pli du coude ou d'attendre quelques mois. Pour les HE, je pensais moi aussi qu'il fallait absolument éviter pour les bébés, la lecture du livre de D. Festy à cet égard est très instructive. Il y a un certain nombre d'HE qui sont absolument sans danger et même très bénéfiques aux dosages préconisé et la lavande en fait partie en particulier. Si ça t'intéresse, je pourrais t'en donner la liste.

à Nadia : cette proposition m'a l'air bien trop généreuse mais je serai vraiment très heureuse de t'envoyer de quoi tartiner toute la petite famille cet hiver...

K*and*Co a dit…

Elle me fait bien envie ta recette Solenn ... est-ce que la crème pénètre rapidement?

Solenn a dit…

à K and Co : c'est une crème bien riche et protectrice (Karité et cire d'abeille se conjuguent pour un léger effet filmogène) mais qui pénètre très bien, surtout en misant sur des huiles au toucher sec comme celle de jojoba et de macadamia et ne fait pas de film blanc. Elle est parfaite pour le corps et je l'utilise aussi sur le visage avec une petite brume d'eau de rose en vaporisateur... Bienvenue par ici!

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...